UN BLOG FAIT DU SUPPLEMENT D'AME, DE CRITIQUE ET D'INSPIRATION NÉCESSAIRE A VOTRE SANTÉ MENTALE.
CHRONIQUE-EMMERDEUSE NEE, BIENVENUE DANS LE CABINET DE CURIOSITÉS DE GISELE PRICE.

WELCOME IN THE CABINET OF CURIOSITIES OF GISELE PRICE

Sean Lennon & Charlotte Kemp Muhl : le nouvel album 

On en pense quoi de ce nouvel album psyché The Ghost Of a Saber Tooth Tiger ? 

Le fantôme à la dent de tigre s’écoule comme un bon vieil opiacé télé-transporté depuis 1963 dans nos veines de trentenaire las du diktat du HAPPY. Et rien que pour ça, on va l’apprivoiser dès sa sortie le 29 avril prochain. 

Un aperçu avec The GOASST - le titre en ligne plus haut dont le clip se rappelle des plus grandes heures de la Secte du Soleil avec un Lennon junior qui parle dans un aquarium, des capes blanches, des gens à poil avec des masques de lapin, de l’eye liner pour tout le monde… Nouvelle affirmation que la santé mentale du monde des chébran de la gratte n’est pas tout à fait stabilisé. 

Allez on embarque quand même dans ce drôle de vaisseau, quitte à être unhappy autant l’être dans un champ à parler avec nos amis les lamas. 

Amen. 

FAVORITE OF THE WEEK 
Laissez le pastel aux poseuses du Vogue. Passez au primaire avec des couleurs qui tranchent dans le vif et aux lignes opposées. 
Pied de poule, vichy et rayures, imprimés pop et manchettes dorées - tel est mon mantra de la semaine. 
Ou choper des trucs dans le genre : 
Jupe tube jersey
T-shirt rayures larges
Pochette Fish 
Chemise vichy 
Sandales mormon style ou méduses en cuir blanc d’amour 
Te voilà lookée à contre pied ! 

FAVORITE OF THE WEEK 

Laissez le pastel aux poseuses du Vogue. Passez au primaire avec des couleurs qui tranchent dans le vif et aux lignes opposées.

Pied de poule, vichy et rayures, imprimés pop et manchettes dorées - tel est mon mantra de la semaine. 

Ou choper des trucs dans le genre : 

Jupe tube jersey

T-shirt rayures larges

Pochette Fish 

Chemise vichy 

Sandales mormon style ou méduses en cuir blanc d’amour 

Te voilà lookée à contre pied ! 

TÊTUE COMME UNE MULE 

Bah fallait bien que ça arrive… Et qu’on se le dise, je ne culpabilise même pas !

En entrant chez le géant espagnol, j’ai balayé le hall d’un regard infra-tendeance. Je l’avoue : la collection  de la semaine est bien bandante. J’étais venue renifler le simili cuir d’un perfecto bleu ciel dont je me doutais qu’il était siglé Zara. Et là au pied d’une formidable petite robe en résille et bande côtelée rouge : les mules. MES Mules. Parfaites. J’en avais repéré quelques unes sur le net mais ces choses là ça s’essaie madame ! Je les aies embarqué direct, snobant la fameuse veste qui était bien d’ici, serrées contre mon palpitant direction la caisse. 

Depuis elle trône au pied de ma coiffeuse et se marie à merveille avec une salopette. Mes copines les déteste mais je m’en fous, c’est moin côté Fran Fine et à presque 30 ans j’assume tout de moi. Double fesses et mule en satin. Na. 

Chaussures Zara : 69€ 

HOW TO LIVE :  SHOREDITCH / LONDON

Si vous avez déjà écumé le Londres-à-touriste (Picadilly, Harrods, Buckingham), vous aurez envie de fuir Nothing Hill et Carnaby street. Depuis trois ans je prend mes quartiers dans l’East end à Shoreditch qui suffit à lui seul suffit à me rassasier en caffe latte, friperies, boutiques d’art  et en rade à concerts. 

Maëva, potesse depuis plus de quinze ans, devait fêter sa trentaine il y a quelques jours, du coup on a embarqué pour un week end express. J’ai pris le temps de retester les bons coins que j’avais déjà repéré l’année dernière. En commençant par le logement. Cette fois-ci on a loué un appartement sur à Air bnb mais si vos moyens le permettent (200 balles/nuit) il faut vous fendre d’une piaule au Ace hotel. L’Hoxton hotel très bien placé et tout aussi bien léché propose des prix parfois plus attractifs surtout en semaine.

Minute grimoire

Avant d’être l’épicentre de la culture cool version 21eme, Shoreditch était un quartier  populaire cradingue qui tira son nom de “sewer ditch” où fossé d’égouts. Fréquenté par des voyous attirés par des bordels et des music hall pourvoyeurs d’une grande populasse d’artistes-performeurs. En  fait c’est tout comme aujourd’hui sauf qu’en 2014, un cracheur de feu, tatoué et propriétaire d’une machine à café est plus respectable qu’un banquier… 

C’est où le cool ? 

L’exploration du quartier peut se faire à partir du Spitalfiel market, une curiosité où déjeuner des oeufs Bénédicte chez Canteen, chiner des vinyles et se faire maquiller chez Benefit. En face et tout autour une enfilade de boutiques au poil dont un mini Urban Outfitters. 

Sur Brick Lane - la rue à connaitre et à user des runnings car la running est aussi de rigueur à Londres - des tonnes de friperies, de galerie avec des affiches et des fanzines mortels et des shop de créateurs. 

Mon spot pour faire une pause caffé latte et manger un croisant “ham & cheese” - les serveurs sont toujours au jus des soirées dans le coup…

A quelques pas / cf : la fille avec le fur rose en photo / le Vintage Market de Brick Lane - vous trouverez forcément quelque chose à acheter. Pensez au cash ! 

  • Vintage Market :The Old Truman Brewery, F Block, 85 Brick Lane, London, England

Et le sacro saint graal : Atomic antique (125 Shoreditch High Street London E1 6JE ) un brocanteur de pur génie et pas si cher que ça - hors frais d’envoi des objet volumineux - ce qui plombe toujours mes velléités d’achat de banquette. Le mec est très sympa, il pourra vous proposer des solutions de transport si vous craquez ! 

Minute arte

Mais comme dans la vie on ne se nourrit pas que de trivialité et de viscose je me rend toujours à la Whitechapel, une galerie d’art contemporain à la programmation sympa qui compte une librairie d’art irrésistible. 

The place to eat and drink 

A n’importe quelle heure du jour j’aime aller au Breakfast Club (6 adresses) leur bloody mary est à tomber tout comme le gâteau de pancakes salé. Le soir j’adore le All Star Lanes, un restaurant 50’s revisité à la suédoise sincère dans les prix et la qualité qui compte aussi des pistes de bowling (résa obligatoire) !

L’autre option “at night” c’est The Princess of Shoreditch, une table franchement démente )- macaronis & cheese - et pas si chère que ça quand on connait le ticket moyen à Londres (40£).

  • The Breakfast Club : 2-4 Rufus Street - Hoxton - Londres
  • All Star Lanes : 95 Brick Lane - Shoredicth Londres
  • Princess of Shoreditch : 76, Paul Street Shoredicth Londres

Pour vraiment régner sur Shoreditch et côtoyer les sommets à la mode locale, on va sur le toit du Queen of Hoxton, un rooftop niquel pour se détendre sous les lampions ou au Callooh Callay un bar à cocktail de quartier simple et accueillant. 

  • Queen of Hoxton : 1-5 Curtain Road - Hoxton Londres
  • Callooh Callay : 65 Rivinghton Street - Londres

Je me sens tellement bien à Londres qu’à chaque fois que j’y vais je rate mon vol retour (rires gênés). Ce qui aggrave grandement le solde débiteur de mon compte courant mais no worries, il y a le Marks & Spencers du terminal B pour me consoler ! 

Oh monde cruel - s’en prendre à une meringue c’est moche. 

Oh monde cruel - s’en prendre à une meringue c’est moche. 

(via bonjour-lisa)

il y a 4 semaines

DISSERTATION SUR LE MOM’S ASS  

Jusqu’à cette balade chez Topshop Barcelona, je n’attribuais qu’une petite crédibilité au retour du jeans “mom”. J’avais tort.

L’avènement de la tendance à de quoi me curer sévère. C’était jusqu’alors une des dernières pièces dont j’avais la petite exclusivité. J’habite Toulouse hein. Et les seules à se lancer sur la vague étaient des pucelles qui n’ont pas en tête le spectre du cul de leur mère dans un 501 en 1986, leur mère à elles aillant basculés dans le no style land des années 90/00.  

Je dis “étaient” parce que toi aussi lectrice tu t’y mettra. Je garde un souvenir ému de mon amie Bobby qui a craqué pour un très bon modèle de House of Holland il y a une semaine.

Comme beaucoup d’entre nous, elle a failli douter quand son mec a lâché un : "je ne comprends pas pourquoi tu fais 12h de sport par semaine pour acheter un jeans qui te fais un cul de vieille". Voilà c’est dit, la coupe du Mom - ça vous transforme un cul potable en booty Mimi Maty. La faute à la taille haute, aux coutures en V qui plombe le tout en forme de stalactite obèse. 

Les modasses les plus timides ont déjà fait la moitié du chemin en adoptant la version short, pas sûr qu’elles assument de passer au long. La modasse n’est pas toujours courageuse mais docile DONC je ne donne pas cher de la confidentialité de cette pièce. Les grands titres lui consacreront bientôt bonne place dans leur page, quelques IT filles en parade et un martelage marketing de Topshop suffiront à transformer tous les skinny ass de l’hexagone en Tiffany Amber Thiessen décomplexées. Grosse pensée pour les garçons qui devront assumer leur oedipe. 

Et errant sur Tumblr je me suis rendu compte qu’il s’en faut de peu pour rater son effet mom’s ass. A ce stade de mon essai je n’ai pas à préciser que le mom’s ass n’a RIEN à voir avec la coupe boyfriend et donc ses associations… 

Je bannis d’entrée le port du MOM avec :

  • Des pseudos vans à élastiques (ne copiez pas tous les lookbooks, soyez vous même)
  • Des tongs 
  • Les chemises à carreaux 
  • Les bodys à fleurs (trop Amber)
  • Les ceintures à clous ou à grosses boucles 
  • Les vestes de blazer - bombers en soie - blouson teddy et en jeans 

Pour le reste un peu de bon sens et ça devrait bien de passer. Si je reste abonnée au bon vieux 501 je pourrais craquer sur le baby blue et le blanc trashé de la marque anglaise. Essayés et approuvés par mon cul de vieille branchée. 

LA PREUVE PAR TROIS NAVETS

Forcé de constater que la publication par Morganours d’un bol de ma soupe aux navets sur Instagram (avant-hier) a suscité quelques réactions - je vous livre la recette.

Notez que je ne suis pas un bloggueuse parfaite et que je ne bloggue pas le moindre de mes pets foireux ou ceux de l’enfant que je n’ai pas (encore), l’illustration est honteusement empruntée à Pinterest. Je n’allais pas la refaire pour prouver la véracité de mes propos… en vrai, ma soupe elle encore plus belle ! 

Ingrédients x 4 pers : 1c à s d’huile d’olive ou de graisse de canard - 1 gros oignon jaune - 2 gousses d’ail écrasées - 2 c à c de graines de cumin, de coriandre moulue ou la même proportion de Raz el hanout - 1,5 de navets. Les trois variétés connues soit le navet de Milan le violet sur le haut, le boule d’or, jaune et le navet nantais tout blanc et cylindrique - 1,5 l de bouillon de poule - une belle poignée de coriandre fraiche + un peu de crème liquide. 

Mode d’emploi : 

  1. Faites fondre l’huile d’olive - graisse de canard - dans un grand fait-tout avec l’oignon et l’ail, puis ajoutez les épices. 
  2. Faites revenir en remuant puis ajoutez les navets épluchés et coupés en morceaux moyens et le bouillon de poule. Portez à ébullition. Baissez le feu et laissez mijoter jusqu’à ce que les navets soient cuits - environ 40 minutes. 
  3. Mixez jusqu’à ce que le mélange soit onctueux. 
  4. Ajoutez la crème liquide et parsemez de coriandre ciselée. 

Cette soupe est douce mais très parfumée, un petit bol suffit pour une entrée, mais si vous êtes en mode détox, un grand bol avec une salade d’endives et de radis ça passe à l’aise ! 

Gisèle.

L’ÉTAGÈRE QUI PIQUE

Je suis toujours un peu désœuvré quand il s’agit de trouver de bonnes idées pour le coin “végétal”. 
Une plante par-ci, un pôt par-là ça ne me plait jamais vraiment. Je vais choper l’idée d’un étagère-vitrine en n’oubliant pas de peindre les vieux pots moches avec le tuto de Morganous du blog PLAN B ! 

L’ÉTAGÈRE QUI PIQUE

Je suis toujours un peu désœuvré quand il s’agit de trouver de bonnes idées pour le coin “végétal”.

Une plante par-ci, un pôt par-là ça ne me plait jamais vraiment. Je vais choper l’idée d’un étagère-vitrine en n’oubliant pas de peindre les vieux pots moches avec le tuto de Morganous du blog PLAN B ! 

YOUTH LONDON 78 - 97 - PLEIN FRONT 

Le teenage, cet être pétrit de certitudes et de codes, capturé presque toujours en noir et blanc par le photographe Derek Ridgers révèle tout des sous-cultures anglaises entre la fin 70 et l’aube des 90. 

Des portraits posés, volontaires, de ceux qui semblent dire on ne sais pas de quoi demain sera fait mais on tien le présent en respect. De vrais durs. 

Chez Damiani - 160 pages - chez Colette.fr - 51€

L’addition cool du printemps 

Prenez le poncho-film imperméable d’une mémé ajoutez le à des inspis tropicales-futursites = la collection S/S 14 des Prairies de Paris. 

Une ligne féminine qui reprend les plus belles pièces de la marque bientôt mises en scène dans un pop-up store sur le thème du cirque chez MERCI à Paris. 

Cette annonce a de quoi rassurer les adeptes - dont moi -  de Laetitia Ivanez qui voient se raréfier les points de ventes mais surtout les silhouettes proposées ! 

Je n’ai pas réussi à trouver de site qui vende la collection, leur adresse web étant elle même complètement abandonnée… Cette ligne sonne donc le retour des Prairies de Paris avec des best-seller corrigés mais aussi avec la seconde saison de la ligne homme dont on apprécie déjà la dégaine pratique et efficace. 

L’ADN de marque est là : rare et indépendante… 

LE BOUILLON ZEN EN MOINS DE 15 MINUTES DE GISÈLE PRICE 
Malgré la présence encore accrue de légumes anciens sur les étals, j’ai eu envie de troquer les moulinés et les veloutés pour un bouillon plus léger. Une soupe chinoise avec des ingrédients simples en moins de 15 minutes ça vous tente ? 
Ingrédients x 2 bols : 120 gr de filet de porc coupé en tranches fines (facultatif si vous êtes veggie) / 1 L de bouillon de poule avec un Kub or ou fait maison avec la carcasse d’une volaille / 3 petits oignons frais / 1/2 choux chinois / 2 c. à s de sauce soja légère  / 1 c. à c de gingembre frais râpé / 1 c. à s de vinaigre de xérès / 120gr de nouilles sèches de riz mais c’est meilleur avec des nouilles fraiches aux oeufs / de la coriandre fraiche / germes de soja optionnel  / 1 carottes  / 2 champignons de paris ou shitake. 
Mode d’emploi : 
Otez la graisse du filet de porc et découper en lanières ainsi que le chou chinois et les légumes. 
Portez le bouillon à ébullition > ajouter le chou , les légumes et le gingembre + les sauces puis plonger le porc. 
Après quelques secondes plonger les nouilles, laisser mijoter sans couvrir, jusqu’à ce que le porc et les pâtes soient tendres. 
Servez la soupe dans des bols avec de la coriandre ciselée et les germes de soja. 
A servir avec un thé vert le temps que le bouillon refroidisse… ou un saké ça dépend de l’ambiance hein ! 
ps : je me rend compte que le vinaigre de xérès n’est peut être pas ce qu’on peut appeler un ingrédient simple - mais pour moi c’est le cas, je l’utilise toujours avec les fruits de mer ou les tartares de poissons… 

LE BOUILLON ZEN EN MOINS DE 15 MINUTES DE GISÈLE PRICE 

Malgré la présence encore accrue de légumes anciens sur les étals, j’ai eu envie de troquer les moulinés et les veloutés pour un bouillon plus léger. Une soupe chinoise avec des ingrédients simples en moins de 15 minutes ça vous tente ? 

Ingrédients x 2 bols : 120 gr de filet de porc coupé en tranches fines (facultatif si vous êtes veggie) / 1 L de bouillon de poule avec un Kub or ou fait maison avec la carcasse d’une volaille / 3 petits oignons frais / 1/2 choux chinois / 2 c. à s de sauce soja légère  / 1 c. à c de gingembre frais râpé / 1 c. à s de vinaigre de xérès / 120gr de nouilles sèches de riz mais c’est meilleur avec des nouilles fraiches aux oeufs / de la coriandre fraiche / germes de soja optionnel  / 1 carottes  / 2 champignons de paris ou shitake. 

Mode d’emploi : 

  1. Otez la graisse du filet de porc et découper en lanières ainsi que le chou chinois et les légumes. 
  2. Portez le bouillon à ébullition > ajouter le chou , les légumes et le gingembre + les sauces puis plonger le porc. 
  3. Après quelques secondes plonger les nouilles, laisser mijoter sans couvrir, jusqu’à ce que le porc et les pâtes soient tendres. 
  4. Servez la soupe dans des bols avec de la coriandre ciselée et les germes de soja. 

A servir avec un thé vert le temps que le bouillon refroidisse… ou un saké ça dépend de l’ambiance hein ! 

ps : je me rend compte que le vinaigre de xérès n’est peut être pas ce qu’on peut appeler un ingrédient simple - mais pour moi c’est le cas, je l’utilise toujours avec les fruits de mer ou les tartares de poissons… 

LES 70’S PAR RENATA ADLER 
Je ne connaissais pas son nom avant de le découvrir dans les inrocks de la semaine dernière. Je pense me le faire tatouer depuis que j’ai caressé les premiers mots de son roman inédit en France  jusqu’à aujourd’hui : Hors-Bord. 
Quid de la meuf qui déchire 
Journaliste, critique de cinéma redoutée du New York Times et écrivaine la Renata elle a déchiré le palmarès côté carrière. Elle a littéralement encapsulé son époque dans ses articles et ses livres, captant sans équivoque cette décennie étrange et fantasmée que furent les 70’s. 
Alors bien sûr j’anticipe un peu la publication de ce post parce que je n’ai fait que renifler la couverture d’Hors-Bord. Je ne pourrais me prononcer sur le contenu de ce roman mais je peux déjà vous présenter le perso. 
Jan Fain jeune journaliste new-yorkaise, évolue dans ce récit dont on aime rien tant que ces formules percutantes “Il arrive toujours des choses brutales aux gens fortunés, et aux pauvres aussi, bien entendu”. On peux s’attendre aux désordres narratifs et narquois d’une auteure qui n’avait rien à prouver et rien à taire. Surtout pas son talent.  
Pour info, le portrait d’illustration a été fait par richard Avedon en 1969. 
Hors-Bord - Éditions de l’Olivier : 22€ ou 15,99€ sur Amazon

LES 70’S PAR RENATA ADLER 

Je ne connaissais pas son nom avant de le découvrir dans les inrocks de la semaine dernière. Je pense me le faire tatouer depuis que j’ai caressé les premiers mots de son roman inédit en France  jusqu’à aujourd’hui : Hors-Bord. 

Quid de la meuf qui déchire 

Journaliste, critique de cinéma redoutée du New York Times et écrivaine la Renata elle a déchiré le palmarès côté carrière. Elle a littéralement encapsulé son époque dans ses articles et ses livres, captant sans équivoque cette décennie étrange et fantasmée que furent les 70’s. 

Alors bien sûr j’anticipe un peu la publication de ce post parce que je n’ai fait que renifler la couverture d’Hors-Bord. Je ne pourrais me prononcer sur le contenu de ce roman mais je peux déjà vous présenter le perso.

Jan Fain jeune journaliste new-yorkaise, évolue dans ce récit dont on aime rien tant que ces formules percutantes “Il arrive toujours des choses brutales aux gens fortunés, et aux pauvres aussi, bien entendu”. On peux s’attendre aux désordres narratifs et narquois d’une auteure qui n’avait rien à prouver et rien à taire. Surtout pas son talent.  

Pour info, le portrait d’illustration a été fait par richard Avedon en 1969. 

Hors-Bord - Éditions de l’Olivier : 22€ ou 15,99€ sur Amazon

il y a 2 mois

FAVORITE FLUFF OF THE WEEK 

Allez on ose la fourrure fluffy à contre pied de l’éternelle veste fripée basique. Rose poudré avec des épis, Blanc-grisé gaufré ou carrément pelage psyché. J’AIME ! 

AUX LIP CITOYENS 
Par ses temps obscurs, il n’est pas toujours de bon ton de brandir le drapeau français. Mais considérons que le seul attribut - accessoire -des laïques reste ces couleurs, je prends le risque de croire encore en la république - l’égalité -  et de pencher pour une LIP. Vive la mode ! 
Extrait du communiqué de presse : 
Le modèle baptisé « Général de Gaulle » est le fruit de nombreuses années de recherche pour mettre au point la première montre électronique. Le prototype a été présenté par Fred LIP en Mars 1952 à l’académie des sciences de Paris et constitue à ce jour la première marche vers les montres à quartz.Cette GDG Electronic Chrome Silver est également chargé d’histoire puisque deux montres de ce type ont été offertes au Général de Gaulle en 1958, ce qui explique l’appellation donnée aujourd’hui.

GDG Electronic Silver Nato République - 169€

AUX LIP CITOYENS 

Par ses temps obscurs, il n’est pas toujours de bon ton de brandir le drapeau français. Mais considérons que le seul attribut - accessoire -des laïques reste ces couleurs, je prends le risque de croire encore en la république - l’égalité -  et de pencher pour une LIP. Vive la mode ! 

Extrait du communiqué de presse : 

Le modèle baptisé « Général de Gaulle » est le fruit de nombreuses années de recherche pour mettre au point la première montre électronique. Le prototype a été présenté par Fred LIP en Mars 1952 à l’académie des sciences de Paris et constitue à ce jour la première marche vers les montres à quartz.

Cette GDG Electronic Chrome Silver est également chargé d’histoire puisque deux montres de ce type ont été offertes au Général de Gaulle en 1958, ce qui explique l’appellation donnée aujourd’hui.

GDG Electronic Silver Nato République - 169€